Due to continuing global pandemic conditions, shipments to some countries may be interrupted.
David North

Défense de Léon Trotsky

$15.95

Léon Trotsky (1879-1940) compte parmi les figures les plus grandes et les plus controversées de l’histoire politique du vingtième siècle. De son vivant, il fut la cible d’une odieuse campagne de mensonges et d’accusations de la part du régime stalinien en URSS, qui culmina par l’assassinat du chef révolutionnaire exilé. Soixante-dix ans après le meurtre de Trotsky, les distortions et falsifications historiques staliniennes, depuis longtemps discréditées, se retrouvent dans le courant dominant de la pensée universitaire.

Out of stock

Frequently Bought Together

Dans l’histoire du vingtième siècle, et peut-être même dans l’histoire tout court, on trouverait difficilement une figure dont la vie ait fait le sujet d’une telle campagne de calomnies et de falsifications que Trotsky. L’intensité toute spéciale de la haine dirigée contre Trotsky, même soixante-dix ans après sa mort, est indissociable de son rôle historique exceptionnel. Trotsky fut et le chef de la première révolution socialiste, et l’implacable adversaire du régime stalinien qui par la suite trahit cette révolution. L’Union Soviétique n’existe plus, et le régime stalinien a été relégué aux poubelles de l’histoire. Mais Trotsky demeure une figure politique implacablement actuelle. L’importance de sa vie pour l’histoire mondiale transcende infiniment son rôle dans la révolution russe. Léon Trotsky fut avant tout le grand tribun et le théoricien de la révolution socialiste mondiale. Les arguments autour de Trotsky ne se limitent jamais au passé. Ils concernent tout autant ce qui se passe dans le monde actuel, et ce qui pourrait se passer à l’avenir. Trotsky fut assassiné en août 1940, par un agent de la police secrète soviétique. Mais la campagne officielle de falsification, à laquelle partis socialistes satellites du Kremlin participèrent avec enthousiasme, continua pendant des décennies. Même après que Khrouchtchev eut dénoncé les crimes de Staline en 1956, l’Union Soviétique ne relâcha pas son anathème contre Trotsky. Ceci continua presque jusqu’à la dissolution de l’Union Soviétique. A la différence de tous les autres chefs bolcheviques condamnés à mort lors des procès de Moscou, Trotsky ne fut jamais réhabilité par le gouvernement soviétique. On aurait pu croire que la dissolution de l’Union Soviétique en 1991 mettrait fin à des décennies de calomnies contre Trotsky. Pour le moins, la critique du stalinisme formulée par Trotsky s’était révélée vraie jusque dans ses moindres détails, suivant de près le scenario économique et politique que Trotsky avait prévu dans La révolution trahie, livre prophétique écrit cinquante ans avant. Cependant, la nouvelle situation politique militait contre une juste évaluation du rôle historique de Trotsky. Le présent volume traite de l’émergence à l’extérieur de l’ancienne Union Soviétique d’une nouvelle campagne de falsification historique anti-Trotsky. En moins de cinq ans, trois historiens anglais en vue—Ian Thatcher, de Brunel College, Geoffrey Swain, de l’Université de Glasgow, et Robert Service, de St. Anthony’s College à Oxford—ont publié des biographies de Trotsky. Si les conclusions de ces livres s’appuyaient sur une présentation objective de faits bien connus, la controverse avec Thatcher, Swain et Service toucherait à leurs interprétations. Tel n’est pas le cas: ces biographies travestissent les faits historiques. Aucun de ces livres n’observe les normes qui gouvernent une recherche digne du nom. Cette insuffisance inexcusable et révoltante provient du but fondamental de ces livres: discréditer entièrement Trotsky en tant que figure historique.

Weight 1 lbs
Author

Format

Paperback

Publication Type

Publisher

David North has played a leading role in the international socialist movement for forty-five years, and is presently the chairperson of the International Editorial Board of the World Socialist Web Site and the Socialist Equality Party (US). His many published works include The Heritage We Defend; The Crisis of American Democracy; In Defense of Leon Trotsky; The Russian Revolution and the Unfinished Twentieth Century; The Frankfurt School, Postmodernism and the Politics of the Pseudo-Left and A Quarter Century of War.

Books by David North

Sign up to receive emails on new publications, special offers, and exclusive events

MEHRING BOOKS

SIGN UP FOR NEWSLETTER
Scroll to Top